L’adoption

 

L’adoption d’un chiot implique un engagement et un investissement sérieux en temps et sur un plan financier envers votre futur compagnon.

Ce nouvel arrivant apportera de nombreux changements dans votre vie de tous les jours, il est important d’en tenir compte et de préparer son arrivée à l’avance.

Par ailleurs, choisissez la race avec soin : certaines races ont besoin de plus  d’espace et d’exercices que d’autres. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller.

En France, privilégiez les chiots dont la puce électronique commence par 250.  Evitez d’emblée ceux  qui commencent par 900 et suivants, chiots issus de pays d’Europe de l’Est pour la plupart malgré les documents  mis en avant par le vendeur.

 

Où adopter un chien ?

  • La meilleure solution : chez un particulier (ou un élevage familial) 

Vous rencontrerez des passionnés de la race qui pourront vous fournir une multitude d’informations pratiques. Vous pourrez vous faire une idée du caractère de la mère (parfois aussi de celui du père) de votre chiot. Les risques sanitaires sont en général moins élevés que lors des concentrations importantes de chiots. Et en cas de problème, vous avez un interlocuteur privilégié. En revanche, il vous faudra souvent attendre un peu, une chienne ayant au grand maximum 2 portées par an…

  • La solution la plus rapide : dans une animalerie ou lors de salons ou d’expositions de ventes de chiots.

Vous aurez un choix plus vaste, entre plusieurs races, et souvent vous pourrez repartir avec votre compagnon. Mais, de part la multiplicité de la provenance des animaux, les risques sanitaires sont plus élevés. 

Dans tous les cas, préférez systématiquement un chiot âgé d’au moins 8 à 9 semaines qui sera sociabilisé. Le sevrage alimentaire ne devra pas se faire (sauf cas de force majeure) avant l’âge de 7 semaines.

  • Le cas des refuges animaliers : 

On adopte souvent des chiens plus âgés, voire adultes. C’est la solution la moins onéreuse, mais on ne connait pas toujours le passé des animaux et la cause de leur abandon (agressivité, dégâts à la maison, fugues…). Si cela se passe bien, cette solution est gratifiante car on donne un nouveau foyer à ces animaux.

 

Les papiers du chiot/chien qui vous est vendu:

  • La facture de vente (Obligatoire)

Attention, ce n’est pas un pedigree. Quand on achète un chien, le vendeur doit remettre à l’acheteur une facture précisant la date de la vente, l’identité du chien et son prix.

  • Le Certificat vétérinaire de bonne santé (Obligatoire)

Il est obligatoire pour toute cession onéreuse ou gratuite, y compris pour les animaux issus de refuges. Il atteste de la conformité administrative (identification, âge, race ou type) et de l’état de santé du chien.

  • L’identification (Obligatoire)

Elle est obligatoire pour tous les chiens préalablement à leur cession à titre onéreux ou gratuit. Ainsi identifié par un numéro unique, le chien est alors inscrit sur le registre national d ‘identification, ce qui peut permettre de le retrouver en cas de fugue ou de perte.

  • Le carnet de santé et/ ou passeport européen (Facultatif)

Si elles sont fortement recommandées, les vaccinations ne sont nullement obligatoires. Elles sont mentionnées sur le carnet de santé.

Pour valider une éventuelle vaccination antirabique, l’établissement d’un passeport européen est obligatoire. C’est un document numéroté et enregistré. Nous pourrons vous établir ce document par la suite si vous le souhaitez.

  • Le certificat de naissance (Facultatif)et le Pedigree

Ils concernent uniquement les chiens de race.

Le certificat de naissance, indispensable pour faire inscrire le chiot au Livre des Origines Français (LOF) géré par la Société Centrale Canine, est donné par l’éleveur au moment de l’achat ou peu de temps après. Il comporte le nom du chien, sa race, son numéro d’identification, la couleur de sa robe, ses marques distinctives et le nom de ses ascendants depuis au moins quatre générations.

Après un examen de confirmation vers l’âge de 10/18 mois selon la race, ce certificat de naissance deviendra « Pedigree ». Seul ce certificat de naissance permet d’affirmer que le chiot que vous achetez est bien de la race que vous souhaitez. 

 

Nous sommes à votre disposition pour vérifier l’état de santé de votre nouveau compagnon, et les papiers qui l’accompagnent lors d’une première visite d’adoption .

Et n’oubliez pas que les premières vaccinations nécessitent généralement 2 ou 3 injections à 1 mois d’intervalle, sous peine de perdre le bénéfice des vaccins déjà réalisés.