L’adoption

 

La décision d’adopter un chaton ne doit pas être prise sur un coup de coeur: si tout se passe bien, vous vous engagez pour au moins 15 ans!

On a coutume de dire que ce n’est pas vous qui adoptez un chat, c’est le chat qui vous adopte… et dans son esprit, vous vivez chez lui, sur SON territoire.

L’âge idéal d’adoption est d’environ 2 mois. C’est en effet au contact de sa mère et de sa fratrie que le chaton se sociabilise, apprend le respect, la propreté, les autocontrôles…Plus le chaton restera avec sa mère et plus il sera équilibré.

 

Où adopter un chaton?

Les possibilités sont nombreuses : éleveurs (si vous désirez un chat de race), particuliers, refuges, petites annonces…

Même s’il est donné, un chaton doit être identifié.

Dans un refuge ou chez un éleveur, plusieurs documents doivent vous être remis :

  • carte d’identification
  • attestation de cession
  • certificat vétérinaire
  • document d’information générale sur les soins à apporter au chat
  • certificat de naissance si le c’est un chat de race

Le refuge vous demandera  de remplir une fiche de renseignements et de signer un contrat d’adoption. Une participation financière vous sera demandée pour compenser les frais médicaux tels que l’identification, la stérilisation future et la vaccination .

N’oubliez pas que les premières vaccinations nécessitent généralement 2 ou 3 injections à 1 mois d’intervalle, sous peine de perdre le bénéfice des vaccins déjà réalisés.

Dans tous les cas, nous sommes à votre disposition pour vérifier l’état de santé de votre nouveau compagnon et les papiers qui l’accompagnent lors d’une visite d’adoption après votre acquisition.

 

La cohabitation :

 

Le chat est un animal solitaire par nature. Les conseils suivants vous garantiront une cohabitation plus harmonieuse entre vos animaux.

Cohabitation entre chats :

  • Chaque chat doit disposer de ses propres gamelles, de sa propre litière et de son propre griffoir.
  • Les pièces où vos chats mangent et font leurs besoins doivent être situées dans des endroits différents. veillez à ce que chaque chat ait son intimité!
  • N’intervenez pas entre vos chats : ne les punissez pas (cela renforcerait les conflits) et ne les rassurez pas (plus on les rassure et plus on augmente leur stress). Vivez normalement!
  • Il faut être patient : pour vos chats, c’est une nouvelle vie qui commence, laissez-les s’apprivoiser à leur rythme!

Cohabitation entre chat et chien:

Même si les rencontres entre un chat et un chien doivent se faire avec un minimum d’intervention de votre part, le renforcement de l’obéissance de votre chien vous aidera à éviter tout débordement.

Par ailleurs, il est indispensable de mettre en place quelques règles de sécurité :

  • Ne jamais vouloir forcer le contact.
  • Les premiers jours, laissez les dans des pièces différentes pour qu’ils se familiarisent avec les odeurs et l’espace.
  • Lors de rencontres, toujours laisser au chat la possibilité de fuir ou de se mettre en hauteur.
  • Placez les gamelles du chat en hauteur pour qu’il  puisse se nourrir en paix et éviter les conflits.

En cas de présence d’autres animaux dans votre foyer, n’hésitez pas à prendre des conseils à la clinique pour que la cohabitation se passe le mieux possible.