Hygiène et entretien

Entretenir sa peau et ses oreilles :

Le chat prend naturellement grand soin de sa toilette. Cependant un brossage régulier est indispensable, particulièrement pour les races à poils longs.

Il permet :

  • d’éliminer les poils morts : leur ingestion lors de la toilette risque de perturber le transit digestif.
  • de déceler la présence éventuelle de parasites (puces, tiques…) ou de lésions cutanées.

Si un bain s’avère nécessaire, sachez que la peau de votre chat est différente de la vôtre : utilisez un shampooing adapté au type de peau de votre animal.

Par ailleurs, il est recommandé de surveiller la propreté des oreilles. L’hygiène de celles-ci s’effectuent avec des produits spécifiques.

La présence d’écoulements jaunes ou brunâtres, malodorants peut être le signe de la présence de parasites, de corps étrangers ou d’une infection. Consultez alors votre vétérinaire.

 

Entretenir ses yeux et ses dents :

Les yeux de votre chat sont fragiles et nécessitent une grande attention. Il est recommandé d’utiliser un produit adapté pour nettoyer les yeux, les paupières et d’éliminer les salissures et les corps étrangers.

N’utilisez pas de collyres sans avis de votre vétérinaire.

Une bonne hygiène bucco-dentaire est recommandée pour le bien-être et la santé de votre compagnon. En effet, l’accumulation de plaque dentaire peut conduire à l’apparition de tartre ou de la maladie parodontale. Cette dernière est responsable d’infections bactériennes pouvant être graves.

Il est conseillé d’initier un brossage régulier dès le plus jeune âge pour habituer votre animal. Il existe aussi des solutions faciles à administrer pour prendre soin au quotidien de la santé bucco-dentaire de votre animal.

L’action mécanique des croquettes empêche l’apparition précoce de tartre. Malgré cela, un détartrage pourra s’avérer nécessaire au cours de la vie de votre chat.

 

Couper les griffes de son chat :

Votre chat a besoin de griffer naturellement (griffades) pour  déposer des phéromones  et ainsi sécuriser son environnement et se sentir bien chez lui.

Bien sûr, dans un appartement ou dans un mode de vie urbain où le chat sort peu, ce comportement peut être gênant et occasionner des dégâts chez vous.

Il ne faut en aucun cas punir le chat mais mettre à sa disposition un endroit où il peut griffer comme un arbre à chat.

Pour les chats qui ont un accès à l’extérieur, couper les griffes n’est pas nécessaire, il les use sur des surfaces rugueuses comme la terre.

Par contre, couper les griffes des chats d’intérieur et des chats âgés peut s’avérer nécessaire pour empêcher qu’elles ne se recourbent dans les coussinets, provoquant douleurs et infections.

Pour que la coupe de griffes de votre chat se passe au mieux :

  • Habituez le à ce rituel dès son plus jeune âge.
  • Coupez uniquement la pointe transparente de la griffe qui ne contient pas de vaisseaux.
  • Utilisez un coupe-griffes adapté.

Si vous n’avez pas l’habitude ou si vous ne vous sentez pas sûr de vous, vous pouvez blesser votre chat en coupant dans la partie sensible près de la base de la griffe. Nous pourrons lui couper les griffes alors à la clinique lors d’une consultation.

A noter : l’ablation des griffes (dégriffage) à titre non curatif est interdite en France depuis le 31 août 2008.