Monthly Archives: février 2021

Fermeture exceptionnelle

Category : Actualités

Nous vous informons que notre clinique sera exceptionnellement fermée au mois d’avril 2021 en raison de travaux importants suite à une inondation.

Nous restons toutefois joignables par téléphone.

Nous ne manquerons pas de vous informer de la date de réouverture.

En cas d’urgences :

  • Appelez au numéro habituel 03 87 74 59 58
  • Vous serez orientés vers un confrère de l’agglomération messine qui prendra en charge votre animal.

Pour prendre rendez-vous : clinvetmetz.fr

Nous sommes désolés de cette situation indépendante de notre volonté et vous remercions de votre compréhension.

 

 

A bientôt dans nos locaux rénovés avec vos compagnons à quatre pattes


Cause animale

Category : Actualités

La proposition de loi contre la maltraitance animale a été adoptée par l’Assemblée nationale le 29 janvier 2021 à 79 voix contre 2.

Pour être définitivement adopté, le texte doit être validé par le Sénat.

Les 8 mesures fortes votées par les députés :

  • interdiction de vente de chiens et chats en animalerie. La vente en ligne sera restreinte aux professionnels (refuges et éleveurs).
  • un certificat d’engagement et de connaissance pour tout acquéreur d’un animal de compagnie. Ce document rappellera les obligations de soins, de vaccination et les coûts liés (nourriture, vétérinaire…)
  • plus d’obligations pour les communes :
    • création de fourrière ou de refuge pour les animaux errants ou en état de divagation. Le délai de garde passe de 8 à 15 jours
    • mise en place d’un dispositif de stérilisation des chats errants pour limiter leur prolifération.
  • durcissement des sanctions pour maltraitance animale :
    • 3 ans d’emprisonnement et 45000 € d’amende en cas de sévices graves
    • 5 ans d’emprisonnement et 75000€ d’amende en cas de mort de l’animal
    • circonstances aggravantes : abandon d’un animal dans des conditions le mettant en péril
    • création d’un stage de sensibilisation à la prévention et la lutte contre la maltraitance pour les personnes condamnées
    • levée du secret professionnel du vétérinaire en cas d’actes de maltraitance avérés.
  • interdiction des manèges à poneys
  • interdiction de la présence d’animaux sauvages sur des plateaux de télévision, en discothèque ou lors de fêtes privées et fin des spectacles avec des ours ou des loups.
  • fin des animaux sauvages dans les cirques itinérants (d’ici 5 ans) et des cétacés dans les delphinariums (d’ici 7 ans) avec interdiction immédiate de leur acquisition et de leur reproduction.
  • fin de tous les élevages d’animaux sauvages pour leur fourrure d’ici 2 ans.

D’autres sujets comme la chasse à courre, l’élevage intensif ou la corrida ont été laissés de coté.

 


Morsures de chiens

Category : Actualités

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) confirme qu’il n’y a pas de lien entre la race d’un chien et le risque de morsure et que la dangerosité d’un animal doit donc être évaluée individuellement.

Des milliers de morsures de chiens sont constatées chaque année.

Pour les prévenir, la réglementation actuelle est fondée sur la race ou le type racial de l’animal. L’Anses considère que cette seule base ne permet pas de prédire de manière fiable le risque de morsure.

Une loi modifiant celle du 6 janvier 1999 (fondée uniquement sur des caractéristiques morphologiques et/ou raciales et qui établit des catégories de chiens dits dangereux) devrait donc voir le jour.

Tous les chiens peuvent mordre, quelle que soit leur taille ou leur race.

D’autres éléments devraient être pris en compte pour prévenir les morsures:

  • le sexe de l’animal
  • l’âge
  • ses conditions de développement
  • le non-respect de son bien-être
  • une détérioration de sa santé morale et physique
  • l’éducation reçue et le mode de vie
  • l’incompréhension du propriétaire face à des signaux d’agression ou de menace 

Les enfants en bas âge constituent une part importante de victimes.

Il ne faut jamais laisser un enfant seul avec un chien sans la surveillance active d’un adulte !

L’Anses propose la création d’un observatoire des morsures.