Monthly Archives: octobre 2019

Les aliments toxiques

Category : Actualités

Bon nombre d’aliments bons pour nous ne le sont pas pour nos animaux domestiques et leur ingestion peut entraîner des intoxications plus ou moins graves.

Les aliments toxiques les plus souvent incriminés sont :

  • le chocolat
  • l’oignon, l’ail, le poireau, l’avocat
  • les pommes de terres crues
  • le raisin
  • le xylitol
  • le sel

Le chocolat :

L’ingestion de chocolat est une urgence vraie et peut provoquer des troubles cardiaques et respiratoires graves. La toxicité du chocolat est due à la théobromine qu’il contient : plus le chocolat est riche en cacao, plus la concentration en théobromine est forte. Le chocolat blanc n’en contient que peu.

La dose toxique de chocolat noir est de :

  • 70 à 150 g pour un chat de 5 kg
  • 150 à 300 g pour un chien de 10 kg

L’oignon, l’ail, le poireau

Ces plantes de la même famille sont responsables d’intoxication chez le chien et le chat. Cru ou cuit, l’oignon est toxique . L’Akita Inu y est très sensible.

Les premiers signes peuvent n’apparaître que plusieurs jours après l’ingestion (abattement, vomissements, diarrhées, voire insuffisance rénale aiguë).

La dose toxique est de : 5 à 10 g / kg soit 1 oignon pour un chien de 10 kg.

Le chat est plus sensible et s’intoxique avec une dose inférieure.

L’avocat et l’avocatier

L’intoxication peut se faire suite à l’ingestion de la chair du fruit ou par le mâchonnement du noyau mais aussi par l’ingestion des feuilles de la plante.

Les troubles se manifestent dans les 1 à 24 heures : signes digestifs et cardio-respiratoires.

Les pommes de terre

La pomme de terre cuite ne présente aucun danger pour le chien.

L’intoxication aiguë se produit quand le chien ingère des pommes de terre crues surtout si elles ont germé ou verdi.

Les signes cliniques surviennent dans les 2 à 3 heures et sont dominés par des troubles digestifs avec des complications nerveuses possibles.

Le raisin

Le raisin est toxique pour le chien qu’il soit frais ou sec. La toxicité est digestive et rénale.

Une grappe de raisin frais peut être mortelle pour un chien de 10 kg !

Le pronostic est réservé et devient sombre si une insuffisance rénale se développe.

Le xylitol

Est un édulcorant (E967) contenu dans le chewing-gum sans sucre, les bonbons, le chocolat…

C’est un produit très toxique pour le chien mais pas chez le chat.

La dose toxique est de 0,1 g / kg.

L’ingestion de xylitol provoque un pic d’insuline responsable d’une hypoglycémie rapide (faiblesse et vertiges).

Le sel

L’intoxication par le sel chez le chien peut être due à l’ingestion de sel de cuisine ou d’aliments salés, de sel régénérant, de sel de déneigement ou d’eau de mer.

Elle provoque un oedème du cerveau et de graves troubles nerveux et peut être mortelle.

La dose toxique est de 4 g / kg.

L’administration rapide d’une grosse quantité d’eau après ingestion de sel est dangereuse ! Donnez de l’eau en petites quantités plusieurs fois.

 

Conduite à tenir en cas de suspicion d’intoxication alimentaire :

  • Notez l’heure supposée de l’ingestion
  • Estimez la quantité ingérée et prenez un échantillon de l’aliment en cause
  • Consultez rapidement votre vétérinaire ou un service d’urgences
  • Ne faites pas vomir votre animal sans avis du vétérinaire, ce geste peut être potentiellement dangereux !

 


Les antiparasitaires

Category : Conseils

Utiliser un antiparasitaire pour chien peut tuer votre chat !

Chiens et chats doivent être protégés efficacement contre les parasites externes (puces et tiques).

Mais attention ! Certains antiparasitaires utilisés chez le chien peuvent contenir une substance toxique (la perméthrine) pour les chats.

N’utilisez des produits pour un chat que sur conseil de votre vétérinaire.

La perméthrine est présente également dans de nombreux produits insecticides (contre les fourmis, moustiques, mouches…)

En cas de cohabitation entre chiens et chats, il est recommandé de tenir les chiens à l’écart des chats jusqu’à ce que le site d’application du traitement antiparasitaire sur le chien soit sec.

Il faut aussi vous assurer que les chats ne puissent pas lécher l’endroit où vous avez appliqué le produit sur votre chien.

Ces médicaments peuvent entraîner des troubles neurologiques (tremblements, convulsions, hyper salivation, pertes d’équilibre…) et la mort de votre chat.

Ne faites jamais d’automédication !

Alors prudence et lisez bien les étiquettes : un logo met souvent en évidence la contre-indication absolue du produit pour les chats.

En cas d’exposition accidentelle, et même si les effets indésirables ne sont pas encore survenus, il faut laver le chat avec de l’eau et du savon ou du produit vaisselle et consulter rapidement votre vétérinaire.

 

N’hésitez pas à nous demander conseil quant au traitement antiparasitaire de vos compagnons.


La tortue de jardin

Category : Conseils

Espèce menacée et strictement protégée, la tortue d’Hermann est la seule tortue terrestre de métropole et survit encore en Provence et en Corse.

Depuis 1979, il est strictement interdit de détenir, transporter, vendre ou acheter une tortue prélevée dans la nature.

Adopter une tortue née en captivité requiert une autorisation préfectorale. Lors de la vente, l’éleveur doit vous fournir un bon de cession, une facture et la carte d’identité de l’animal identifié par puce électronique.

La tortue est végétarienne et les mauvaises herbes de votre jardin constituent sa meilleure source d’alimentation. Ne nourrissez pas votre tortue exclusivement de laitue : vous l’exposez à de graves carences alimentaires notamment en calcium !

Pour son bien-être, disposer d’un jardin est primordial : elle peut  vivre toute l’année dehors et selon la météo s’enterrer partiellement voire totalement.


L’abandon d’animaux

Category : Actualités

Le Ministre de l’Agriculture veut durcir la législation contre les abandons d’animaux beaucoup trop nombreux en France. Le but étant que tous ceux qui abandonnent leur animal de compagnie soient « punis par la loi ».

En juin, 200 députés se sont engagés à déposer un projet de loi sur l’abandon des animaux pour durcir la législation.

Chaque année, 100 000 animaux sont abandonnés dont 60 000 uniquement en été !

L’abandon d’animaux est déjà puni par la loi : considéré comme un acte de cruauté, l’abandon peut être puni de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende. Condamnation difficile à appliquer car prendre les propriétaires en flagrant délit d’abandon n’est pas facile !

STOP A L’ABANDON !