Chenilles processionnaires

Chenilles processionnaires

Category : Actualités

Les foyers de chenilles urticantes concernent quasiment toute la Lorraine. Autorité préfectorale et agence régionale de santé appellent les usagers de la forêt à la vigilance. Très urticants, les insectes sont à l’origine d’éruptions douloureuses accompagnées de sévères démangeaisons.

Effet du réchauffement climatique, les infestations de chenilles processionnaires du chêne s’intensifient chaque année. Les poils microscopiques urticants très légers se disséminent dans l’air et agissent sur les organismes à la manière des pollens, provoquant éruptions douloureuses et démangeaisons. Inhalés ils peuvent également irriter les voies respiratoires et s’ils sont ingérés, produire une inflammation des muqueuses de la bouche et des intestins. 

Les poils urticants conservent leurs propriétés d’autant plus longtemps qu’ils sont à l’abri de l’humidité, en particulier dans leurs « nids »tissés par les chenilles. Ces nids conservent leurs capacités urticantes plusieurs mois, voire 1 à 2 années, c’est-à-dire bien après la disparition des dernières chenilles.

La processionnaire du chêne est un papillon dont les chenilles consomment les feuilles de chênes. Ce sont des ravageurs qui peuvent affaiblir les arbres, voire provoquer leur dépérissement s’ils sont associés à d’autres facteurs .

Près de 7 chênes sur 10 seraient infestés. 

Comment se prémunir lors d’une promenade en forêt ?

– L’une des premières précautions est de ne pas s’approcher de ces chenilles ou de leurs cocons et surtout ne pas les toucher 
– Ne pas se promener sous un arbre porteur d’un nid 
– Porter des vêtements protecteurs dans les zones infestées (manches et pantalons longs) 
– Eviter de vous frotter les yeux en cas d’exposition mais aussi pendant et au retour d’une promenade
– En cas de doute prendre une douche et changer d’habits en rentrant 

Quelques conseils aux riverains de forêts ou d’arbres infestés :

– Ne pas sécher le linge dehors de mai à septembre surtout par temps venteux 
– Laver soigneusement les légumes du jardin 
– Prendre garde en tondant sa pelouse 
– Ne pas laisser jouer les enfants  à proximité d’un arbre atteint. A distance, les munir de vêtements à longues manches, de pantalons, d’un couvre-chef et éventuellement de lunettes 
– Eviter de vous frotter les yeux en cas d’exposition, prendre une douche et changer d’habits en rentrant.

Attention à vos animaux :

les poils urticants et nécrosants des chenilles peuvent provoquer par contact avec un animal  divers symptômes +/- graves:

Douleur, atteinte de la langue, des yeux, des voies respiratoires, voire atteinte de l’état général).

Cette affection constitue une urgence vétérinaire !

En cas de contact, éloignez votre animal des chenilles, éviter de le frotter et n’attendez pas pour consulter un vétérinaire!