Monthly Archives: janvier 2019

Les animaux en Californie

Category : Actualités

L’état de Californie (USA) interdit aux animaleries la vente d’animaux issus de l’élevage « intensif » au profit des chiens, chats et des lapins de refuges.

Cette loi entre en vigueur au 1er janvier 2019 et son non respect peut entrainer une amende d’environ 452 €.

Les associations de protection animale dénoncent régulièrement depuis longtemps les conditions d’élevage souvent déplorables de ces « usines à chiots » sevrés trop tôt.

Les éleveurs agréés et déclarés officiellement peuvent continuer de vendre leurs animaux directement au public, sans passer par une animalerie.

En France, la Fondation 30 Millions d’Amis a engagé des discussions avec le ministère de l’Agriculture pour débattre de l’avenir des commerces d’animaux. Ces magasins se sont multipliés, suscitant souvent des achats impulsifs et les cas d’animaux importés de l’étranger (notamment des pays d’Europe de l’Est) se sont multipliés.


Permis de détention wallon

Category : Actualités

Nouveauté 2019 en Wallonie :  un permis pour détenir un chien ou un chat est obligatoire depuis le 1er janvier, quels que soient leur race ou leur type.

 

Cette mesure vise à lutter contre les abandons et la maltraitance animale.

Il n’y a aucune formalité à remplir pour obtenir ce permis mais ce permis « virtuel » pourra être retiré en cas de maltraitance avérée.

L’identification et l’enregistrement des chiens et des chats sont par ailleurs rendus obligatoires, sous certaines conditions et la contribution demandée au propriétaire lors de cet enregistrement permettra d’alimenter un Fonds de protection contre les abandons et la maltraitance animale dont pourront bénéficier les refuges.

Le nouveau code du bien-être animal adopté par le gouvernement stipule notamment que l’animal est un être sensible

Le texte traite notamment de la détention des animaux, des pratiques interdites et des interventions autorisées sur ces derniers, de leur commerce, de leur transport et de leur introduction sur le territoire wallon. Leur mise à mort ainsi que l’expérimentation animale y sont également plus strictement réglementées.

A rappeler qu’en France, un permis de détention est obligatoire pour les maîtres de chiens de première et deuxième catégorie (loi de janvier 1999).


Le virus Usutu

Category : Actualités

Septembre 2018, une hécatombe d’oiseaux touchés par le virus Usutu.

Le virus Usutu est transmis par les moustiques. Il n’est pas nouveau mais il explose actuellement en Europe de l’Ouest.

Apparu en France en 2015 dans le Haut-Rhin, ce virus touche maintenant 27 départements.

Les espèces les plus touchées sont les chouettes et les hiboux mais surtout les passereaux (merles, mésanges, moineaux domestiques, rouges-gorges, étourneaux, pies…).

Plusieurs symptômes sont repérables mais non spécifiques à cette maladie : plumage ébouriffé, perte de plumes sur le cou, yeux partiellement ou complètement fermés, faiblesse, prostration, désorientation, problèmes de coordination motrice, perte de poids, troubles nerveux. Les oiseaux atteints meurent en quelques jours.

Le virus Usutu ne représente pas une menace pour l’homme.

Vous pouvez aider à une meilleure compréhension de la maladie en transmettant vos signalements au réseau SAGIR (de l’office national de la chasse et de la faune sauvage) en France.

La prévention de cette maladie passe par une limitation de la prolifération des moustiques : éliminer tous les objets ou endroits où l’eau peut stagner.