Monthly Archives: novembre 2018

La vermifugation

Category : Conseils

Les vers intestinaux peuvent représenter un risque sanitaire pour votre chien et votre chat, mais également pour vous et votre famille ! Le plus souvent les parasites intestinaux ne sont pas visibles.

Tous les chiens et chats peuvent être infestés et se réinfester à un moment de leur vie.

Pourtant certains animaux ne développent pas de signes visibles d’infestation. Cependant, les vers perturbent le fonctionnement intestinal de votre animal et ils ont un impact sur la croissance du chiot ou chaton.

Votre compagnon peut s’infester de différentes manières :

  • Les chiots ou chatons sont souvent contaminés par leur mère lors de la gestation ou de la lactation.
  • Par contact avec des matières fécales de chien ou de chat contaminé ou avec un environnement contaminé (trottoir, jardin, bac à sable…) votre animal, vous et vos enfants peuvent se contaminer.

Pour éviter une infestation de votre animal adulte, une vermifugation tous les 3 mois est indispensable. Plusieurs solutions efficaces existent (comprimés, pipettes…)

Quelques conseils d’hygiène :

  • Gardez votre chien à distance des excréments pour éviter la transmission des vers par ingestion.
  • Ramassez les excréments de votre chien pour éviter la contamination de l’environnement.
  • Lavez vous régulièrement les mains et celles de vos enfants, les œufs de ces parasites pouvant être partout (dans le pelage de votre animal ou dans les endroits auxquels il a accès).
  • Nettoyer régulièrement le panier de votre animal.
  • Traitez votre chien ou votre chat contre les puces, elles propagent certains vers !

Vermifugation 4 fois par an, pensez-y !


Les tiques

Category : Conseils

Les tiques vivent dans les forêts, prés, jardins et même dans les espaces verts des centres-villes. Elles se fixent sur l’animal à l’occasion d’une promenade : tous les chiens sont exposés au risque :  c’est une menace à ne pas négliger. Elles sont particulièrement présentes au printemps et à lautomne mais peuvent infester votre animal toute l’année.

La tique est un parasite acarien très coriace, elle se fixe dans une zone à peau fine sur l’animal et se nourrit de son sang. Au cours de ce repas qui dure en moyenne 5 à 7 jours, elle peut transmettre des agents responsables de maladies graves (piroplasmose, maladie de Lyme, ehrlichiose). En cas d’infestation massive, elle peut entraîner une anémie.

Pour une protection efficace de votre chien :

    • Soyez attentif et inspectez votre animal à chaque retour de promenade. Si des tiques sont présentes, retirez-les.
    • Utilisez un antiparasitaire efficace contre les tiques : administrez-le régulièrement afin que votre animal soit protégé tout au long de l’année.
    • Faites vacciner votre animal contre la piroplasmose et la maladie de Lyme.

Pour plus d’informations, demandez conseil à votre vétérinaire et son équipe.


  • 0

Hamster géant

Category : Actualités

Le grand hamster, espèce emblématique d’Alsace est menacé par l’urbanisation croissante, le développement routier et le réchauffement climatique.

Il pèse entre 220 et 460 grammes (valeurs extrêmes 150 à 500g) et mesure environ 20 cm.

De nuisible, l’espèce est devenue menacée et protégée depuis 1992.

Il faudra attendre plusieurs années pour savoir si sa population va se maintenir ou rechuter.


Chiens et chats à Paris

Category : Actualités

La mairie de Paris va ouvrir plus d’allées aux chiens dans les jardins et les bois de la capitale, dans le cadre d’un futur plan en faveur du bien-être animal.

La capitale compte aujourd’hui 400 jardins, auxquels s’ajoutent le bois de Boulogne et le bois de Vincennes. En tout, il y a une dizaine d’espaces dans lesquels peuvent se promener sans laisse les quelques 100 000 chiens recensés dans Paris.

Les abris pour chats errants devraient être bientôt autorisés. Selon un bilan de la ville, on compte 285 000 chats dans la capitale.


Le surpoids

Category : Conseils

Les chiens et les chats sont de plus en plus nombreux à cumuler des kilos superflus. La faute au manque d’exercice et à de mauvaises habitudes alimentaires.

Selon plusieurs études vétérinaires, 40% des chiens et 25% des chats souffrent dembonpoint, voire d’obésité. Les explications sont multiples, la principale est la sédentarité. L’animal bouge moins, passe ses journées enfermé et quand il sort c’est le plus souvent en laisse. La stérilisation qui favorise une augmentation d’appétit alors que les besoins caloriques diminuent peut expliquer aussi une prise de poids surtout chez les chats d’intérieur.

L’alimentation est aussi en cause : l’envie de partager un bout de croissant le matin ou de donner un reste de repas devient vite automatique alors que les effets sur le poids sont nuisibles. Même si vous pensez faire plaisir à votre animal, n’oubliez pas que chaque animal a des besoins spécifiques et qu’il vaut mieux s’y tenir !

Si votre chien ou votre chat mange plus que sa ration nécessaire chaque jour ou que vous lui donnez des friandises ou des restes de table régulièrement, il absorbe plus d’énergie que ce qu’il a besoin. Ce surplus de calories est alors stocké et va le faire grossir sur le long terme. Cette suralimentation va également jouer sur son état de forme.

Il existe aujourd’hui des aliments adaptés spécialement formulés pour la perte de poids. 

La réussite du régime passe par des visites régulières pour suivre le poids de votre animal et adapter sa ration si nécessaire.

Pour éviter une prise de poids importante, adoptez les bons réflexes : aliments de bonne qualité adaptés au mode de vie de votre animal, exercice physique, et surtout suppression des friandises !

A savoir : un animal stérilisé ou castré est moins actif, par conséquent son besoin en énergie est plus faible. Les chiens âgés ont également un niveau d’activité réduit et nécessitent eux aussi un apport énergétique plus faible.

Nous pouvons faire ensemble un plan de régime complet pour votre animal, en le pesant régulièrement puis en évaluant son état corporel afin de déterminer son poids optimal et l’aliment qui lui conviendra le mieux.

Nous vous indiquerons la quantité journalière d’aliment adaptée à votre animal en fonction de sa taille, de son poids et de son niveau d’activité.


  • 0

L’arthrose

Category : Conseils

L’arthrose est une anomalie des articulations, résultant d’une dégradation progressive du cartilage. Cette usure entraîne une inflammation et une douleur.

Cette affection peut toucher tous les animaux, cependant certains facteurs peuvent augmenter le risque de développer de l’arthrose :

  • L’âge : l’arthrose survient plus souvent chez des animaux de plus de 5 ans
  • La race : les grandes races et les races géantes sont préférentiellement concernées, une prédisposition génétique existe chez le berger allemand, le labrador, le rottweiler…
  • Les antécédents : dysplasie du coude ou de la hanche
  • Le surpoids : une surcharge pondérale augmente la pression exercée sur les articulations, ce qui peut favoriser l’apparition d’arthrose. De plus, chez les animaux arthrosiques, tout surpoids est un facteur aggravant, car à l’origine de contraintes supplémentaires sur des articulations déjà fragiles.
  • L’exercice : une activité inappropriée pendant la croissance mais également à l’âge adulte, peut favoriser l’apparition de lésions arthrosiques (exercice brutal ou trop long)

Les manifestations de l’arthrose peuvent varier d’un animal à l’autre, de même que l’expression de la douleur ressentie. Il peut présenter :

  • une réticence à se promener, à jouer,
  • des difficultés à sauter, monter et descendre les escaliers,
  • une raideur de la démarche ou boiterie,
  • une prise de poids (suite à une activité réduite),
  • des changements de comportement
  • ou un manque d’appétit (à cause de la douleur)

Si votre compagnon présente l’un ou plusieurs de ces symptômes, consultez votre vétérinaire. Des solutions existent pour améliorer sa qualité de vie (mesures médicales, hygiéniques, diététiques).


  • 0

Le bilan de santé senior

Category : Conseils

Votre compagnon a plus de 8 ans ? C’est l’âge où il commence à vieillir et peut donc développer certaines maladies telles que une insuffisance cardiaque, une insuffisance rénale, un diabète, une hyperthyroïdie, de l’arthrose, du tartre…

Ces maladies peuvent passer inaperçues au tout début.

Un bilan de santé « senior » comprenant une consultation pour évaluer l’état général de votre animal et un bilan sanguin permettent une détection précoce de certaines pathologies.

Un traitement hygiénique et/ou médical adapté pourra diminuer la progression de ces maladies et contribuer au bien-être de votre compagnon. Un détartrage sera peut-être nécessaire : le tartre est un réel problème de santé car il peut provoquer une gingivite douloureuse et des bactéries peuvent passer dans le sang et contribuer au développement d’autres maladies.

Il est temps aussi de le passer à une alimentation spécifique adaptée à son âge et son état de santé : moins riche en calories, enrichie en anti-oxydants et en chondroprotecteurs et composée de protéines hyperdigestibles.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter et à faire un bilan de santé.